Rechercher

Canyon de l'Arpenaz

La cascade de l'Arpenaz, visible depuis la vallée de l'Arve, près de Sallanches, est haute de 250 mètres. Le canyon commence bien plus haut et propose un parcours de 1000 mètres de dénivelée qui s'effectue en pratiquement 8 heures.

Très vertical, ce canyon enchaîne une multitude de descentes en rappel dans un cadre très sauvage. Avec une cotation V6A3V, s'engager dans ce canyon nécessite des conditions météorologiques stables et d'être à l'aise avec les techniques de corde.

Canyoning  en Haute-Savoie : descente en rappel dans le canyon de l'Arpenaz.
descente en rappel dans la grande cascade

14 octobre 2019

“Rendez-vous 6h30 au parking en bas de la cascade avec 2 autres collègues !!! Départ à la nuit.

Descente en rappel dans la partie haute du canyon de l'Arpenaz en Haute-Savoie.
Rappel dans la partie amont du canyon

L'entrée du canyon se fait pratiquement au refuge de Véran. Le parcours propose rapidement plusieurs rappels, avec quelques étroitures et quelques sections de marche parfois encombrées de troncs d'arbres. L'équipement en place est correct. Après 3 à 4 heures de descente, on atteint le haut du cassé de 250 mètres. L'accès au premier relais par une main courante est spectaculaire. Situé sur un petit surplomb, il enchaîne sur un premier rappel d'environ 50 mètres en fil d'araignée où un pendule est nécessaire pour attraper le premier fractio.


La grande cascade A l'automne 2019, l'équipement de la grande cascade a été refait. Les relais sont propres. La descente se compose d'un enchaînement de quatre rappels d'environ 40 à 50 mètres, suivi d'une petite progression dans les blocs pour atteindre le dernier petit enchaînement : deux rappels, le premier d'une quinzaine de mètres puis le dernier d'environ 45 mètres. Il est presque 16 heures, cela fait 8 heures environ que nous sommes partis, avec une pause de 30 minutes environ pour manger.


La grande cascade constitue la fin du canyon.
La cascade de l'Arpenaz
"...Premier rappel d'environ 50 mètres en fil d'araignée où un pendule est nécessaire pour attraper le premier fractio..."

Magnifique canyon qui remplit bien la journée. Partir très tôt est indispensable, vu la longueur du parcours et l'engagement. Il est possible de sortir un peu avant la grande cascade si le temps est limite (le "temps" dans les deux sens du terme). Une belle aventure à n'entreprendre qu'avec une petite équipe, à l'aise avec les techniques de corde. Prévoir tout de même une bonne trousse de rééquipement au cas où, ainsi que sangles et maillons. A plusieurs reprises sur le parcours, on bénéficie d'un superbe point de vue sur le vallon de Doran et la Pointe Percée, située juste en face de l'Arpenaz.

89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout